• Je suis en colère des gilets jaunes

    Je suis en colère auprès des gilets jaune,

    à midi nous étions à la sortie de l'hôpital la Timone côté St pierre à l'arrête du bus,

    sous une pluie battante devant cette abrit les voitures défile à grande vitesse et prenne un malin plaisir à arroser les personnes qui attende à

    l'arrêt,

    nous somme rentrée tout tremper,

    tous avait le gilet jaune,

    seul 2 automobilistes on ralentie,

    avait vous un problème avec qui prennent les bus et on pas de voiture. mon concubin sortez de cardiologie suite à une intervention sur sont défrébrilateur,

    alors sommes nous tous égaux ou que ce qui sont véhiculer.

    « Imagine être une perleLa peser »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Samedi 1er Décembre 2018 à 14:52

    tu sais ma véro !  j'entends ta colère, mais souvent quand tu conduis, et je le sais .... tu ne penses pas trop aux flaques d'eau et j'ai eu sans faire exprés pu arroser des fois, des personnes à pied !  pourtant je me méfie ... 

    cela n'excuse pas le fait effectivement que vous ayez été arrosés tous les deux, surtout en sortant de l'hopital et au vu de l'état de ton compagnon 

    Mais je souligne quand même l'effort qu'ils font depuis trois semaines, dans le froid jour et nuit, sous la pluie, le vent et le soleil comme aujourd'hui à Marseille ou tout ce passe bien contrairement à Paris ! 

    Ils se battent pour nous ... nous, bien au chaud à domicile !  si cela réussit, nous en serons tous et toutes gagnants 

    Aujourd'hui j'ai 60 ans, et je suis réchauffée par l'amitié de mes amis et famille dans ma solitude ... je poserai demain tous les beaux hommages que j'ai reçu !   donc pensons à l'amitié ... 

    Je te fais des gros bisous et restez bien au chaud tous les trois !  

    Maryline ... ♥♥♥

      • Samedi 1er Décembre 2018 à 15:10

        Ils se battent oui, mes à un certain niveau, je suis descendu avec eu puisqu'ils sont demandés les chômeurs,

        et bien voient il me mon mise de côté, je ne peut me déplacer comme ils veulent,

        je fait ce que je peut avec mes moyens.

        Ils y a un décale énorme entre ce qu'ils disent et ce qu'ils lance en appel pour les aidais,

        j'ai quitté le groupe ou j'était sur face de bouc région marseille, ils mon écoeurer, on s'en la différence quand on dit tout le

        monde

        où certaine personne et là moi je marche plus.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :